[sibwp_form id=1]

Quelle lampe frontale choisir pour randonner autour du Mont Blanc ?

Quand on sort en randonnée, le choix de la bonne lampe frontale est primordial, même autour de notre maison ! Alors quand on s’engage autour du Mont Blanc, il ne faut vraiment pas lésiner sur les moyens ! Même si vous n’allez pas forcément randonner de nuit, la lampe frontale vous sera utile en partant tôt le matin, pour préparer le bivouac ou pour faire face à tout imprévu en montagne. Voyons ensemble quelle lampe frontale choisir pour partir faire le TMB !

Dans quel cas utilise t-on une lampe frontale en trekking ?

  • Pour marcher tôt le matin : quand on parle de lampe frontale, on pense tout de suite à la nuit mais en réalité, c’est en partant avant le lever du soleil que vous en aurez souvent besoin. Pas forcément longtemps, parfois une petite heure avant que le soleil pointe le bout de son nez
  • En cas de retard le soir : en fin de saison en montagne, la nuit tombe tôt, il sera parfois nécessaire de sortir la lampe avant d’arriver au refuge
  • Pour la base vie : c’est le soir autour de votre tente ou pour aller au petit coin que vous allez le plus utiliser votre lampe frontale ! Un peu aussi dans la tente avant de rejoindre les bras de morphée !
  • Se faire repérer. En cas d’urgence en montagne, c’est toujours important de pouvoir indiquer qu’on se trouve à tel endroit avec un signal lumineux clignotant !

Bref, pour toutes ces raisons vous n’avez pas besoin d’une lampe qui envoie 1000 lumens : juste une lampe de sécurité avec 300 lumens pour marcher sur un chemin ou organiser un bivouac (si jamais vous partez sur un trek engagé et que vous avez besoin de vous éclairer sur des crêtes ou des singles track, cette recommandation n’est pas valable)

Bien choisir sa lampe en fonction de son utilisation

Que ce soit pour un usage alpinisme ou camping, trail ou randonnée, vous trouverez une lampe adaptée à votre activité. En trekking, c’est une lampe à la fois pour marcher mais peu, surtout une lampe pour organiser son bivouac.

bivouac randonnée TMB

Une puissance adéquate

Un premier critère sur lequel se baser est la puissance de la lampe frontale. Plus la puissance sera élevée, plus le rayon lumineux sera large et intense. Pour une randonnée classique, optez pour une puissance comprise entre 200 et 300 lumens. Si vous faites du trail running ou que vous empruntez vraiment des petits singles, une puissance supérieure à 500 lumens sera nécessaire.

Les autres caractéristiques à prendre en compte

  1. La taille et le poids de la lampe qui dépendent de la forme et du matériau (aluminium, plastique). Plus la lampe est petite et légère, mieux c’est !
  2. L’autonomie qui varie en fonction de la puissance et de la capacité de la batterie. Préférez les batteries rechargeables et jetables et faites en sorte de prendre une lampe qui tiendra toute la semaine (10 à 15h d’autonomie pour une semaine c’est suffisant)
  3. Aujourd’hui on ne jure plus que dans les lampes LED, pas besoin de regarder les autres types de lampes

Exemple de lampe frontale ultra légère pour la randonnée

Nos conseils pour faire le bon choix

Pour éviter de porter un modèle trop lourd ou trop gros, vérifiez la taille et le poids de l’appareil. Une fois le type de source lumineuse sélectionné, comparez les différents modèles pour trouver celui qui vous convient le mieux. N’oubliez pas de prendre en compte les options supplémentaires dont vous pourriez avoir besoin pour votre activité.

Une fois achetée, votre lampe frontale doit être testée avant chaque sortie. Vérifiez notamment que la batterie est bien chargée et qu’elle est compatible avec le reste de l’équipement. Suivez également les instructions d’utilisation fournies par le fabricant.

randonneur qui a oublié sa lampe frontale mais qui a un beau ciel étoilé

Conclusion : Quelle lampe acheter et quel budget

Le choix de la lampe frontale dépend de l’utilisation que vous en ferez. Vous devez tenir compte de la puissance, du type de source lumineuse, de la taille et du poids de l’appareil. Pour la randonnée, 300 lumens c’est suffisant, avec une autonomie de 10 à 15h, et si possible sans avoir à prendre de piles dans votre sac ! Vous trouverez ces lampes autour de 30 euros sur Internet ou chez Décathlon !

Et pour ne pas vous retrouver dans le noir au cours d’une randonnée, il est important de vérifier l’état et la compatibilité de la batterie avant chaque sortie.