[sibwp_form id=1]

Les plus beaux cols du Tour du Mont Blanc

Le Tour du Mont Blanc est une des aventures les plus mémorables que vous puissiez réaliser en randonnée ! Mais le bonheur ça se mérite et ça nécessite souvent de grimper pour passer des Cols ! Cette randonnée de plus de 170 km, qui traverse les Alpes françaises, italiennes et suisses, constitue un défi à la fois physique et mental avec un dénivelé positif journalier qui nécessite de l’entrainement ! A chaque passage de cols, vous aurez l’occasion de voir les plus beaux paysages alpins ! Voici donc une liste des cols que vous allez traverser lors de votre Tour du Mont Blanc cet été !

Le Col de Voza

Le col de Voza est connu pour être le plus court et le plus facile des cols du Tour du Mont Blanc. C’est le premier qui est juste au dessus de Saint-Gervais-les-Bains et des Houches. Il se trouve à environ 1650 m d’altitude, ce qui est très bien pour se mettre en jambe en partant des Houches ! Avec une vue magnifiques sur les glaciers avoisinants c’est un départ idéal pour quitter les grands chemins larges du Tour du Mont Blanc, (et aussi pour étaler le peloton lors du départ de l’UTMB ! ) Du Col de Voza vous pouvez attraper la variante du Col de Tricot (technique) ainsi que le tramway du Mont Blanc !

Col de Voza sur le TMB, avec la ligne du tramway
Le Col de Voza avec vue sur le Mont Blanc

La fenêtre d’Arpette

La Fenêtre d’Arpette se situe à 2665m d’altitude et est l’un des cols les plus spectaculaires du Tour du Mont Blanc mais vous n’y passerez pas forcément en empruntant le sentier traditionnel car il est lui aussi sur une variante du TMB entre Champex et la Forclaz ! Les vues sont incroyables, avec des paysages alpins panoramiques qui sont absolument à couper le souffle. C’est un endroit magique pour admirer les montagnes environnantes et se sentir complètement petit face à la nature sauvage.

Fenêtre d’Arpette / Col d’Arpette sur la montée par la variante de Montroc sur le TMB

Le Col de la Croix du Bonhomme

Le Col de la Croix du Bonhomme est situé à 2962m d’altitude et offre des vues magnifiques sur les sommets environnants et sur les glaciers qui entourent le tour du Mont-Blanc. Monter jusqu’au refuge de la Croix du bonhomme ne présente pas de difficulté particulière sauf en juin quand la neige persiste, c’est globalement facile et l’ascension peut être réalisée par tous ceux qui recherchent un peu de fraîcheur en altitude. Une fois arrivé au sommet, vous serez également récompensé par une splendide vue sur le lac Léman au loin.

Montée vers le Col de la Croix du Bonhomme

Le Col de Tricot

Le Col de Tricot est situé à 2120 m d’altitude et offre une vue panoramique sur certains des plus beaux sommets environnants dont le dôme de Miage et bien sûr les glaciers du Mont Blanc. Il y a quelques passages techniques, mais cette variante reste abordable pour tous ceux qui veulent profiter de l’ambiance alpine sauvage et se sentir complètement libre. Attention, abordable oui, mais technique, renseignez vous en début de saison sur les conditions d’enneigement de cette variante !

Col de Tricot sur le TMB

Le col des Fours

Le col des Fours est situé à 2665m d’altitude et offre une vue imprenable sur les glaciers avoisinants et les sommets enneigés tout autour. C’est une variante du Tour du Mont blanc qui permet de rejoindre la Ville de Glaciers au lieu de descendre sur les Chapieux depuis le col du bonhomme

carte IGN du col des fours

Le Col du Brévent

Le Col du Brévent est un passage incontournable pour les amateurs de randonnée en montagne il y a d’ailleurs beaucoup de monde l’été en haut du Brévent ! Nous sommes à 2525m d’altitude, ce qui en fait le troisième plus haut col du Tour du Mont Blanc. Le chemin depuis Chamonix est très agréable, vous pourrez admirer des paysages magnifiques et des glaciers étincelants.

Le chemin qui est emprunté par cette randonneuse pour aller au sommet du Brévent, c’est en partie le kilomètre vertical qui est tracé sous la ligne de remontée mécanique (Planpraz), ce n’est pas la partie la plus sexy de la rando mais c’est l’occasion de faire monter le cardio (autrement vous pouvez aussi monter plus progressivement avec différents sentiers de randonnée !

Une fois arrivé au col, vous serez récompensés par une vue imprenable sur les Aiguilles de Chamonix et le Mont Blanc ainsi qu’une vue spectaculaire sur la chaîne des Aravis ! La descente vers les Houches peut taper les genoux, n’allez pas vous faire mal en début de trek ! Selon le sens dans lequel vous faites le tour du Mont blanc, ce sera peut être votre dernier col !

Le Col de la Seigne

Le Col de la Seigne est située à 2517m d’altitude et donne accès au massif du Mont-Blanc depuis l’Italie voisine : c’est d’ailleurs le Col qui marque la frontière France Italie. C’est l’un des cols les plus accessibles du Tour du Mont-Blanc, mais son ambiance alpine sauvage est toujours aussi impressionnante. Depuis la France, la descente du Col de la Seigne vous conduira tout droit au refuge Elisabetta puis Courmayeur !

Col de la Seigne, frontière France et Italie

Le Col de la Forclaz

Le Col de la Forclaz se situe à 1572m d’altitude et offre aux promeneurs une belle vue sur les Alpes suisses en contrebas. Ce passage du TMB à flanc entre Bovine et La Forclaz est vraiment accessible, il permet aux marcheurs débutants ou expérimentés de profiter pleinement de l’ambiance paisible et relaxante de la nature sauvage suisse. Il n’a pas un grand intérêt et n’offre pas une vue à couper le souffle comme tous les autres cols du Tour du Mont Blanc mais il reste un point de liaison intéressant vers différentes randonnées, notamment l’accès au col de Balme et la descente vers Vallorcine !

Entre Bovine et le col de la Forclaz

Le col de Balme

Non loin du col de la Forclaz, au dessus de Vallorcine se trouve le col de Balme est situé à 2191m d’altitude et offre aux amateurs de nature sauvage une incroyable vue panoramique sur les montagnes avoisinantes, Le Col de Balme marque la frontière entre la Suisse et la France et vous y trouverez vraiment une autoroute de chemins pour accéder d’un coté aux pentes du glacier du Tour d’un coté, Argentière d’un autre coté et la vallée de Vallorcine en contre bas !

Le Grand Col Ferret

Le Grand Col Ferret se trouve à 2537m d’altitude, un des passages les plus hauts du TMB si vous ne prenez pas les variantes ! et propose aux promeneurs une magnifique descente vers l’Italie voisine ainsi qu’une très jolie vue sur le massif suisse ! Malgré l’altitude, son accès reste facile pour tous ceux qui recherchent un peu plus d’aventure que celles proposées par certains autres cols moins raides ou moins longs du Tour du Mont-Blanc !

Grand Col Ferret, frontière suisse italie

Depuis le refuge Elena, vous quitterez progressivement l’Italie pour passer officiellement en suisse au Grand Col Ferret 500 mètres plus haut ! Attention car en juin, des névés de neige peuvent persister !