Le Tour du Mont Blanc est un trek de plus de 150 km, qui se fait en randonnée en 8 à 12 jours. Plus vite, on considère déjà que c’est du trek, voire du trail. Faire le Tour du Mont Blanc en 6 jours nécessite d’excellentes conditions physiques !

Les étapes et les refuges pour 6 jours

Voici un exemple de découpage du Tour du Mont Blanc en 6 jours. C’est une proposition, vous êtes libre d’ajuster le roadboook en fonction de la liste des hébergements disponibles !

Jour 1 : Les Houches > Refuge de Nant Borrant

Au départ des Houches (ou de Chamonix comme vous préférez), vous allez attaquer la montée vers le Col de Voza, pour vous mettre dans le bain du trek ! Deux options s’offrent à vous à cet endroit, prendre la variante avec un sentier plus technique qui vous fait passer par le col de Tricot ou alors jouer la simplicité en suivant le parcours traditionnel, via Bionnassay > Le Champel > La Chapelle. Les deux options vous amènent dans tous les cas à Les Contamines Montjoie ! Vous allez continuer à marcher le long de la rivière jusqu’à Notre Dame de la Gorge puis attaquer la montée du col du bonhomme. Le refuge de Nant Borrant se trouve à 30 minutes à pied de Notre Dame de la Gorge, juste après le pont de la téna

entre contamine et Nant Borrant

Jour 2 : Refuge de Nant Borrant > Refuge des Mottets

Le début de la journée va être marquée par l’ascension du Col du bonhomme, pour franchir ensuite le col de la Croix du Bonhomme. Du refuge du bonhomme, vous avez 2 options : prendre la variante qui évite de redescendre jusqu’aux Chapieux mais qui vous fera franchir le col des fours. Que vous choisissez l’option jaune (variante) ou orange (chemin traditionnel), la fin de la journée sera plutôt reposante avec une marche sur route plutôt plate jusqu’au refuge des Mottets !

col du bonhomme > col de la seigne

Jour 3 : Refuge des Mottets > Courmayeur

Journée plutôt cool avec une seule grosse difficulté : l’ascension du col de la Seigne. A partir de là, vous serez officiellement en Italie, et vous y resterez jusqu’au lendemain ! Après le col de la Seigne, il n’y a plus qu’à franchir le tout petit col de Checroui. Comme vous le verrez sur les cartes IGN, le profil est plutôt plat jusque Courmayeur !

Du col de Chécroui, il y a une variante qui permet de passer au plus près du Mont Blanc et arriver sur Courmayeur par le Nord

variante courmayeur
La variante avant Courmayeur

Jour 4 : Courmayeur > Refuge Elena

En partant de Courmayeur, vous allez grimper droit 600 mètres positifs dans le pentu, vers le refuge de Bertone. Elle n’est pas longue mais elle met dans l’ambiance !! Vous aurez une vue incroyable sur le Mont Blanc !

Une fois là haut, le sentier serpente à 2000 mètres d’altitude, en face des grandes Jorasses. Vous allez passer d’abord le refuge Walter Bonatti, mais c’est au suivant que vous allez vous arrêter si vous avez encore des forces : au refuge Elena ! Ce refuge est situé à 2062 mètres d’altitude, autant vous dire que selon les saisons, il peut y faire très froid !

Jour 5 : Refuge Elena – Col de la Forclaz

En partant du refuge Elena, vous allez d’abord passer le Grand Col Ferret, situé 500 mètres plus haut (2500 mètres d’altitude). Une bonne chose de faite, sûrement la plus dure de la journée ! Vous êtes en Suisse ! Ensuite, vous allez mettre cap plein nord vers La Fouly, et là, le sentier devient beaucoup moins joli : une marche en longeant route et rivière, avant d’attaquer le coup de montée Champex et son lac. Attention à Champex de ne pas vous tromper, il existe un sentier qui permet de rejoindre le Col de Balme par une variante. Ce n’est pas infaisable mais dans ce découpage, je vous conseille plutôt de prendre l’itinéraire traditionnel vers la Forclaz, pour pouvoir y dormir !

Jour 6 : Col de la Forclaz > Les Houches

Dernière ligne droite pour boucler votre tour du Mont Blanc en 6 jours. C’est une étape dans la continuité de la veille, entre route, vallée et rivières ! Comme vous le verrez sur les cartes IGN, il existe de multiples variantes sur cette section, qui vous permettent de passer le col de Balme, ou par Vallorcine ou même rentrer au plus court par Argentières. A vous de planifier le circuit qui vous convient le mieux après 6 jours de marche !