Nous vous conseillons de vous engager sur le Tour du Mont Blanc entre fin juin et fin septembre car le parcours est en partie en Haute Montagne. Avant le mois de juin, le sentier peut encore être enneigé en passant certains cols, il faut un équipement spécifique. D’ailleurs début juillet, il n’est pas rare encore d’avoir de la neige au dessus de 2000m. En 2018, l’enneigement était exceptionnel et le sentier était encore enneigé à 50% en début de saison estivale.

La dernière semaine d’août, si vous recherchez le calme, vous pouvez oublier.Même si la rentrée est proche et que la plupart des sentiers de randonnées se vident, c’est le créneau de l’UTMB. Des milliers de coureurs et accompagnateurs vont envahir la montagne

Après le 15 septembre, c’est le risque d’avoir des jours plus courts. Quelle que soit la saison, méfiez vous de la météo et faites confiance aux bulletins météos. Il y a du réseau partout (ou très souvent sur le TBM, vous n’avez pas l’excuse de ne pas pouvoir consulter les prévisions météos)